quarta-feira, 12 de agosto de 2015

Le conseil de classe des Bleus après Kazan Fédération Française Natation


Avec six médailles dont quatre titres, les tricolores ont réalisé de très beaux Mondiaux à Kazan. Retour sur les performances marquantes de cette semaine russe.

ILS ONT REUSSI LEURS MONDIAUX
Florent Manaudou (24 ans, CN Marseille)


Ses Mondiaux : champion du monde avec le relais 4x100 m nage libre, du 50 m papillon et du 50 m nage libre
Trois courses, trois victoires ! Une première pour un nageur français lors d’une édition mondiale. Florent Manaudou voulait tout rafler et il l’a fait avec brio. A un an des Jeux, le Marseillais s’est affirmé, si besoin en était, comme le meilleur sprinteur de la planète.
Camille Lacourt (30 ans, CN Marseille)

Ses Mondiaux : champion du monde du 50 m dos, vice-champion du monde du 100 m dos, médaillé de bronze avec le relais 4x100 m 4 nages
Le natif de Narbonne a fait le plein de confiance et confirmé son retour sur le devant de la scène internationale de la plus belle des manières. Aux JO l’année prochaine, il ira chercher la dernière médaille qui fait défaut à son impressionnant palmarès.
Fabien Gilot (31 ans, CN Marseille)


Ses Mondiaux : champion du monde avec le relais 4x100 m nage libre, médaillé de bronze avec le relais 4x100 m 4 nages, 11ème du 100 m nage libre
Depuis 2012, le relais 4x100 m nage libre français est invaincu ! Et si la composition change régulièrement, Fabien Gilot est, lui, indétrônable. Il est l’âme de ce relais, sa pierre angulaire. Il l’a une nouvelle fois prouvé en réalisant un temps canon en troisième relayeur (47’’08 lancé). Un peu moins rapide mais tout aussi impressionnant il a résisté aux Anglais pour offrir à la France le bronze du 4x100 m 4 nages. Héroïque !
Mehdy Metella (23 ans, CN Marseille)


Ses Mondiaux : champion du monde avec le relais 4x100 m nage libre, médaillé de bronze avec le relais 4x100 m 4 nages, 5ème sur 100 m papillon
Une compétition qui pourrait bien constituer un déclic pour le Guyanais ! Lanceur du relais 4x100 m nage libre le premier jour, impressionnant sur le 4x100 m 4 nages le dernier jour (50’’39 lancé), Metella a enfin brillé en individuel. A la recherche d’une première finale mondiale, l’élève de Julien Jacquier a réussi son pari et même plus. Cinquième avec deux records de France battus en deux jours, Metella s’est positionné comme un sérieux candidat à un podium olympique.
Lara Grangeon (23 ans, CN Calédoniens)


Ses Mondiaux : 8ème du 400 m 4 nages, 11ème du 200 m papillon et 18ème du 200 m 4 nages
Seule Française finaliste à Kazan, l’élève de Richard Martinez a sauvé le bilan individuel des filles et prouvé qu’elle avait sa place dans une finale mondiale. Huitième du 400 m 4 nages, sa course de prédilection, la Calédonienne peut espérer rééditer cette performance à Rio et pourquoi pas gagner quelques places dans la hiérarchie internationale.

ILS ONT CONVAINCU
Damien Joly (23 ans, CN Antibes)


Ses Mondiaux : 10ème du 1 500 m nage libre, 11ème du 800 m nage libre et 24ème du 400 m nage libre
Le spécialiste du demi-fond a poursuivi sa belle progression en Russie. Il a rejoint le cercle très fermé des tricolores ayant nagé moins de 15 minutes sur 1 500 m. Une belle promesse d’avenir.
Lorys Bourelly (23 ans, Dauphins du TOEC)

Ses Mondiaux : champion du monde avec le relais 4x100 m nage libre, 9ème avec le relais 4x100 m nage libre mixte, 11ème avec le relais 4x200 m nage libre
Champion du monde avec le relais 4x100 m nage libre, Lorys Bourelly a aidé ses coéquipiers à se qualifier pour la finale. Avec le relais 4x200 m nage libre, Bourelly a été le Français le plus rapide en série (1’47’’45). Pas suffisant néanmoins pour rejoindre la finale. Mais le relais sera aux JO et le Toulousain pourra une nouvelle fois aider ses copains dans leur quête d’une médaille olympique.
Jérémy Stravius (27 ans, Amiens Métropole Natation)


Ses Mondiaux : champion du monde avec le relais 4x100 m nage libre, 9ème du 50 m dos, 13ème du 100 m nage libre, 15ème du 100 m dos
Même si l’Amiénois n’a rallié aucune finale individuelle, il a encore une fois prouvé que le relais le transcendait. Parti en qualité de dernier relayeur, Stravius a, comme à Barcelone, terminé son aller-retour en tête et permis au sien de poursuivre leur série d’invincibilité qui dure maintenant depuis trois ans.
Charlotte Bonnet (20 ans, Olympic Nice Natation)


Ses Mondiaux : 8ème avec le relais 4x100 m nage libre, 8ème avec le relais 4x200 m nage libre, 9ème du 200 m nage libre, 10ème du 100 m nage libre, 12ème avec le relais 4x100 m 4 nages
Au terme d’une année particulièrement éprouvante, la Niçoise a bien plus que sauvé les meubles à Kazan. Membre des trois relais, elle a contribué à la qualification de l’équipe de France féminine aux Jeux Olympiques de Rio sur ces épreuves. A titre individuel, Bonnet a échoué en demi-finale de ses deux épreuves, mais en étant tout proche d’une place en finale. Quand on voit la densité sur 100 et 200 m nage libre cette année, l’élève de Fabrice Pellerin n’a rien à se reprocher et 2016 pourrait bien être l’année de son explosion au plus haut niveau.
Mathilde Cini (20 ans, Valence Triathlon)


Ses Mondiaux : 10ème du 50 m dos, 33ème du 100 m dos
15 centièmes. Voilà ce qu’il a manqué à Mathilde Cini pour entrer en finale du 50 m dos. Auteure de son record personnel en demi-finale (28’’16), la dossiste a fait étalage de toutes ses qualités qui pourraient lui permettre rapidement d’intégrer le top 8 mondial sur la distance.

ILS DOIVENT FAIRE LEUR PREUVE
Béryl Gastaldello (20 ans, CN Marseille)

Ses Mondiaux : 8ème avec le relais 4x100 m nage libre, 12ème avec le relais 4x100 m 4 nages, 13ème du 50 m dos, 14ème du 50 m papillon, 21ème du 100 m nage libre, 24ème du 100 m papillon, 34ème du 100 m dos
Brillante à Limoges lors des championnats de France, Béryl Gastaldello a rencontré davantage de difficultés à Kazan. La jeune nageuse a tout de même amélioré son record de France du 50 m dos mais n’a passé que deux fois l’obstacle des séries (50 m dos et 50 m papillon). Un bilan qu’elle peut améliorer lors des prochaines échéances internationales.
Anna Santamans (22 ans, Olympic Nice Natation)


Ses Mondiaux : 8ème avec le relais 4x100 m nage libre, 12ème avec le relais 4x100 m 4 nages, 13ème du 50 m nage libre
De l’aventure du relais 4x100 m nage libre et 4x100 m 4 nages, Anna Santamans a contribué à la qualification aux Jeux Olympiques. Mais, quatrième du 50 m nage libre l’année dernière à Berlin, la Niçoise n’a pu faire mieux qu’une 13ème place cette année. Disqualifiée avec le 4x100 m 4 nages mixte pour prise de relais anticipé, Santamans n’a pas forcément réussi les Mondiaux qu’elle espérait.
Marie Wattel (18 ans, Olympic Nice Natation)


Ses Mondiaux : 12ème avec le relais 4x100 m 4 nages, 21ème du 100 m papillon
Frustrée après les Mondiaux de Barcelone où elle regrettait de jouer la supportrice, Marie Wattel voulait cette fois jouer crânement sa chance. Malheureusement la Niçoise n’est pas bien rentrée dans ses championnats et a terminé 21ème du 100 m papillon, première course de la première journée. Une déception qu’elle a su néanmoins surmonté pour finalement réalisé un très bon chrono lors du relais 4x100 m 4 nages (57’’77 lancé, le sixième temps des demi-finales sur les 100 m de papillon). La benjamine de l’équipe de France doit encore prendre de l’expérience. 

J. C.

Nenhum comentário: