segunda-feira, 10 de agosto de 2015

Les Bleus cinquièmes mondiaux FFN


Cinquième nation mondiale avec six médailles dont quatre titres, l’équipe de France de natation a, une nouvelle fois, pu compter sur son collectif et quelques individualités pour briller à Kazan. Mais si les garçons ont réussi leurs Mondiaux, les filles ont davantage souffert. Le Directeur Technique National, Jacques Favre dresse un bilan de ces championnats du monde pré-olympique.
Jacques, quel bilan dressez-vous après ces Mondiaux de Kazan ?
Nous étions arrivés en Russie avec l’envie de mettre en valeur l’esprit collectif. Nos six relais se sont qualifiés pour les Jeux Olympiques et c’est une immense satisfaction. Nous avons pris part à 40 épreuves individuelles et chaque engagé à donner le maximum. Par ailleurs, nous avons un ratio finalistes/médaillés assez exceptionnel (neuf finales, six médailles dont quatre titres).
Malgré tout, les filles étaient en retrait.
Le bilan est forcément mitigé. Une seule jeune fille s’est qualifiée pour une finale individuelle (Lara Grangeon sur 400 m 4 nages). Ce n’est pas suffisant et on ne doit pas s’en contenter. Nous avons du travail mais nous le savions avant de venir. Je tiens à souligner que les filles ont qualifié les relais pour les Jeux Olympiques en battant presque toutes leur meilleur temps.
Comment allez-vous aborder cette année olympique ?
Nous avons de belles individualités et il est important de continuer à les protéger et à renforcer nos points forts. Nous devrons également améliorer nos points faibles et trouver des solutions pour obtenir un bilan encore plus satisfaisant l’année prochaine.
J. C.




comment contribuer à francisswim blog. Cliquez ici










COMPARTILHE ESTE POST E CONCORRA A UM KIT NATAÇÃO (TOUCA- SUNGA OU MAIO - ÓCULOS - TOALHA DE BANHO)

Nenhum comentário: