quinta-feira, 11 de junho de 2015

MATTHIEU ROSSET ET LAURA MARINO EM PORTE DRAPEAU BY FÉDÉRATION FRANÇAISE DE NATATION


La deuxième journée des Euro de plongeon à Rostock a été marquée par deux médailles françaises. L’or pour Matthieu Rosset à 1 mètre et l’argent pour Laura Marino à 10 mètres. Un résultat historique.
Cocorico... A Rostock, pour la deuxième journée des championnats d’Europe de plongeon, c’était le 14 juillet avant l’heure ! Deux finales et deux médailles : l'or pour Matthieu Rosset au tremplin à 1 mètre et l’argent pour Laura Marino à la plateforme. Sans un dernier plongeon légèrement « abîmé », la jeune fille, qui a été en tête toute la journée, aurait même pu remporter le titre et son ticket pour les Jeux de Rio. Mais inutile de faire la fine bouche, ce résultat est historique ! A la fin de la journée, les tricolores prenaient même la tête du classement des médailles.
Le concours parfait de Rosset
Cette journée avait commencé par la finale du 1 mètre, le seul titre européen qui échappait encore à Matthieu Rosset. Revanchard après la quatrième place de la veille sur le Team Event, le plongeur tricolore a réalisé le concours parfait. Un concours dont il a tué le suspens lors de son quatrième passage. Son double et demi retourné carpé lui a valu un 9 des juges. Avec 30 points d’avance le titre ne pouvait plus lui échapper. Le clan français pouvait exulter. Alexandre Rochas, son entraîneur, levait les bras au ciel, Benjamin Auffret allait recueillir ses premières réactions et pensées. Elles allaient toutes pour Laura Marino qui se préparait pour sa finale. Le doublé était dans toutes les bouches.
La première médaille féminine en individuel depuis 1950
Victorieuse des éliminatoires le matin, puis en tête lors des quatre premiers plongeons, la Lyonnaise a craqué sur la dernière rotation. L’Ukrainienne Prokopchuk qui est montée en puissance au fil de la journée en a profité pour s’adjuger le titre. Les yeux rougis, Laura Marino espérait mieux. Mais qui n’aurait pas signé pour un tel résultat avant la compétition ? D’autant que la Française est la première depuis 1950 à remporter une médaille européenne en individuel ! Une performance qui a suscité l’admiration des autres délégations présentes, qui se sont empressées de féliciter les Bleus. Un entraîneur allemand confiait le midi à Alexandre Rochas, le coach tricolore, que cette journée pouvait être la sienne. Elle l’a été ! Au point qu’une juge internationale lui demande à la fin des concours son secret d’une telle réussite. « Je n’ai pas de secret. Il y a beaucoup de travail derrière ses résultats », a-t-il simplement répondu. Et quand le travail paie, l’équipe de France de plongeon est bel et bien l’une des meilleures du continent !
A Rostock, J. C.  

Lire la suite





O QUE ACONTECE DE NOTÍCIA NO MUNDO DOS ESPORTES AQUÁTICOS VOCÊ LÊ PRIMEIRO AQUI - BLOG FRANCISSWIM 320.000 VISUALIZAÇÕES / MÊS NA WEB














Nenhum comentário: